[1 year in Sweden]: Final Road Trip![1 an en Suède]: Road Trip Final!

As you may know, on Monday, my Road Trip through Sweden with my family starts!
Pierre & Cathy went in Africa last year and got a GPS spot to know the way they take. They decided to use it for this Road Trip, so here is a map to know where we are in real time during our trip!

If there is nothing above, press F5 / refresh on your browser and it should work!



I’m not sure if the device and the map will work, but at least, i try 😉

Comme vous le savez peut-être, Lundi commence mon road trip à travers la Suède avec ma famille.
Comme Pierre et Cathy sont partit en Afrique l’année dernière, ils sont équipés d’un dispositif de suivit GPS et ils nous font profiter de l’outil! Voici donc une carte pour suivre en temps réel notre périple!

Si rien ne s’affiche si dessous: un petit F5/rafraichir la page et le tour est joué!



Bon, je ne garantis pas que le dispositif marchera à 100%, mais autant essayer 😉

[1 an en Suède]: La fin approche…

L’année se termine ici à Linköping, tout le monde commence à plier bagage pour l’été.

C’est vers cette période de l’année qu’on se rend compte à quel point le temps passe vite quand on s’éclate. Et ce qui est bien amusant, c’est que jusqu’à la fin, on continue de rencontrer des gens super intéressants!

Concernant le temps ici: Il fait beau et chaud! Enfin, j’imagine que certes, il ne fait pas aussi chaud qu’en France à la même période, mais venez passer un hiver à Linköping et vous comprendrez pourquoi je considère qu’il fait chaud ;).

Cela fait déjà un moment qu’à la moindre éclaircie, ou rayon de soleil, tous les suédois sont dehors à faire des barbecues, jouer au foot ou au volley-ball, ou tout simplement pour prendre un bain de soleil en révisant pour les derniers exams. Forcément les étudiants internationaux suivent le mouvement.

Les activités sont de plus en plus nombreuses: festivals, concerts, évènements en ville, goodbye-party, ou encore quelques dernières visites des alentours de Linköping. La semaine prochaine, Linköping va tenter d’entrer dans le Guiness Book des records en organisant la plus grande bataille d’eau jamais réalisée dans le parc Trädgårdsföreningen avec plus de 9000 personnes prévues.

Un autre evenement fût la Lincon, une conference de jeux, qu’ils soient de role, de plateau, de société, de cartes… Bref, il y en avait pour tous les goûts et tout le batiment C était remplit de geeks.

Le dernier Kravall s’est passé vendredi soir avec deux groupes jouant: FusionLand dans un registre assez funky/soul/blues et Lillasyster dont j’ai déjà parlé précédement.

Autre point intéressant: la lumière! En effet, à 22h, il fait encore jour, la nuit ne commence à être sombre que vers 23h. Vers 1h du matin, on peut apercevoir de la lumière à l’horizon (du plus bel effet!) et vers 3h30 en rentrant de soirée, le jour est déjà levé. De ce fait, les oiseaux n’arrêtent quasiment pas de chanter.

A 2h du matin...
A 2h du matin...

 

 

... et à 3h

Il me reste encore une semaine avant l’arrivée du camping car avant de partir parcourir la Suède en famille pendant 2 semaines!

Il est possible que je change l’adresse du blog par la suite avec tous les articles concernant la Suède, vu que le blog ne sera pas mis à jour très souvent, il sera surtout là à titre informatif pour ceux qui veulent voir à quoi ressemble une année d’étude Erasmus ou avoir plus d’infos sur la Suède. J’y ajouterai sûrement des précisions sur les démarches administratives qui peuvent-être déroutantes pour les intéressés.

[1 an en Suède][Chapitre 7]: Coût de la vie

Ça fait un petit moment que je n’ai pas fait d’article généraliste sur la Suède, après un petit moment de réflexion, je me suis dis qu’écrire quelque chose à propos du coût de la vie ici était intéressant, vu que c’est un point important pour quelqu’un qui veut venir visiter où étudier.

Depuis plusieurs années maintenant, en raison de la dévaluation de la couronne, la Suède n’est plus un pays inaccessible. Même si certaines choses restent un peu chères, comme par exemple l’hôtel, le restaurant (le soir), le carburant et l’alcool, les prix sont généralement à peu près équivalents à ceux pratiqués en France. Si vous voyagez en camping-car, vos vacances sur place ne vous reviendront guère plus cher qu’en France. Toutes les principales cartes de crédit sont largement acceptées dans les magasins, les restaurants, les stations service et les distributeurs (même dans les petites villes).

En décembre et en juillet, comme en France, commencent les soldes. Si vous voyez « REA » écrit sur les vitrines, ça veut dire « soldes ». « Halva priset » signifie « moitié prix ».


Voici quelques exemples de prix divers que j’ai eu l’occasion de constater à Linköping (ces prix sont purement indicatifs et peuvent varier d’une région à l’autre, d’un magasin à l’autre…) :

Carburants:

Voici les prix affichés actuellement aux stations à Linköping (qui varient beaucoup en ce moment):

Sans plomb 98 : 14,25 kr ~ 1,6 €
Diesel* : 13.99kr  ~ 1,57€

A noter que la Suède ne commercialise que du citydiesel, bien plus performant que le diesel français.

Hébergement:

Une chambre étudiante à Linköping vous reviendra entre 2500kr et 3500kr mensuels, soit entre 280€ et 400€. Ces exemples incluent les charges (electricité/chauffage) et parfois internet.

Bien sur, trouver une colocation avec des étudiants sur place reviendra moins chère en terme de loyer mais il n’est pas dit que les charges soient incluses. A titre d’exemple, lors de mon premier semestre, à 4 dans un appart, nous en avions pour 1500kr (~170€) mais avec l’électricité à payer en plus, internet étant remboursé par la compagnie de logement.

Hôtel : 500kr, soit 56€/nuit (en chambre « éco » et petit déjeuner surement non inclus). Donc si vous trouvez quelqu’un pour vous loger le temps de vacances/recherche d’appart, c’est plus avantageux!

Transports:

Bien que le vélo soit pratique, et vite rentabilisé, ce n’est pas super pour les longs trajets, pour cela, il y a le bus, le train ou la location de voiture.

Une carte de bus s’achète dans tous les pressbyrån, vous choisissez le montant (généralement 100kr ~ 11,3€) puis à chaque fois que vous montez dans le bus, vous passez la carte devant l’automate, vous choisissez le type de voyageur (étudiant/sénior/famille…). Le prix pour un étudiant est de 10kr pour 1 heure de trajet, quelques soit les changements.

Concernant le train, ce n’est pas si cher que ça, un aller-retour Linköping-Stockholm coûte entre 200 et 300kr (entre 20 et 30€ en arrondissant).

Communications:

De ce coté là, c’est parfait, pas cher et avec un service décent!

Je paye environ 75kr par mois soit 8,50€ pour mon téléphone. Ceci comprend: sms illimités vers les numéros Comviq (tout les Erasmus ont un Comviq), 0,7kr par appel puis 2,5kr/minutes, soit 8cts€ puis 30cts€/min. Le surf internet coûte 3kr/jour (~0.3€) à raison de 700Mb/semaine max.

Internet, pour 15€ (130kr), j’ai une connexion symétrique (upload/download identique) de 10Mbits, avec un nom de domaine et 3 Go d’espace perso, ainsi qu’une connexion VPN gratuite, et le fournisseur s’engage à ne garder aucuns logs des utilisateurs (qui parle d’anti-hadopi?).

Bref, de ce coté là, il n’y a pas à se plaindre.

Manger:

Les prix suivants sont ceux que j’ai noté en Janvier 2011, donc ça peut bien entendu changer avec le temps!

Restaurant le midi : 60-100kr par personne soit 7-11€ (dans les restos pas trop classes non plus hein)
Restaurant le soir : 110 kr minimum pour 1 plat soit 12-13€

Les denrées de base (prix en supermarché):
1 pain de mie au céréales: 22kr ~ 2,5€
1 baguette : 10kr ~ 1,15€
1 paquet de biscuits : ~13kr ~  1,5 €
1 paquet de pâtes (1 kg) : 12kr ~  1,35 €
1 paquet de riz (1 kg) :  25kr ~ 2,80€
1 boite de pringles : 16kr    1,80 €
1 litre de jus d’orange : 11kr ~ 1,2    €
1 litre de lait : 7,3kr ~  0.82€
1 brique de yaourt (1 l) : 12kr  ~ 1,35€
Fromage pâte cuite (1,5kg) : 65kr ~ 7,50 €
6 oeufs : 12kr ~ 1,4€
Viande hachée (1,5 kg) : 93kr  ~ 10,50 €
Jambon (6 tranches): 22kr ~ 2,50€  (Le jambon suédois d’origine est super cher par contre, genre 200kr)
1 kg de pommes de terre : 15kr ~1,7€
1 salade: 20kr ~ 2,30€ (tout dépend de la salade, bien sur)
1 canette (50cl) de bière: de 11kr à 20kr  ~  1,20€->2,30€

Heures d’ouverture

Attention, en Suède, les magasins et les banques ferment de bonne heure. Dans les grandes villes, les magasins sont généralement ouverts jusqu’à 18 h en semaine et jusqu’à 15 h le samedi. Dans les petites villes, ils ferment à 17 h en semaine et au plus tard à 14 h le samedi. Les magasins d’alimentation (Hemköp, Willy:s, ICA) sont généralement ouverts un peu plus tard et sont souvent ouverts le dimanche. Les banques ne sont ouvertes qu’en semaine et ferment généralement à 15 h. Au début, on se fait avoir, puis petit à petit on prend l’habitude. Sachez également que les Suédois mangent tôt le soir. Si vous débarquez au restaurant après 19 heures, vous risquez d’avoir des surprises (à part dans les grandes villes où les restaurants restent ouverts plus tard).

Alcools:

J’en ai déjà parlé par ici, mais si vous n’avez pas eu l’occasion de lire les articles précédents, sachez que l’alcool coûte cher! Pas d’exception à cela, bière, vin et alcools sont presque 2 fois plus chers qu’en France. Et il est bien sûr possible d’acquérir des boissons alcoolisés (>3,5%) uniquement dans les magasins d’état nommés System-Bolaget. (repérez les bien! à Linköping il n’y en a que 2, dans le centre-ville et la zone commerciale Tornby en dehors de la ville)

Sortir:

Sur Linköping, les prix sont des prix pour étudiant la plupart du temps! Pensez donc à avoir votre carte sur vous!

En boite: de 50kr à 70kr soit de 5,60€ à 8€, avec le vestiaire à payer en plus (parfois c’est gratuit) qui coûte généralement 20kr (~2,30€)

Boire un coup, à Linköping c’est facile! Et c’est pas cher quand on compare aux grandes villes de Suède. La bière la moins chère que vous trouverez à Linköping vous coûtera 27kr (~3€) jusqu’à 40kr (~4,5€) dans les bats/clubs étudiants, si vous allez au centre ville, les prix sont au dessus de 45kr. Parfois, lors des soirées la bière est servie dans des gobelets en plastique dur consigné (10kr), donc s’il se fait soif, cherchez par terre les gobelets égarés, ramenez les au bar, ils vous les échangerons contre de l’argent, ça fait des bières gratos!

Je vous conseille d’aller à Flamman le vendredi soir si vous voulez boire pour pas cher et vous amuser! (l’entrée est a 50kr, mais la bière à 19kr!)

Sources: http://www.scandi-voyage.com, ainsi que mes tickets de caisses. 😀

[1 year in Sweden]:Kanelbullar[1 an en Suède]:Kanelbullar

The last weekend, Hanna invited me with some friends to cook some Swedish culinary specialty: the kannelbullar.

Those small cinnamon bred are often enjoyed with coffee, whenever in the day. It’s possible to find some almost everywhere in Swden (press office, bakeries, every stores etc.)

Small reminder: we say one kanelbulle, and many kanelbullar  😉  and in some cafe, you can ask for a kaffebulle to get the coffee and the kanelbulle (which cost in general about 15-20kr ~ 2,20€)

Looks tasty!

 

Here is the recipe (translated from Swedish to English by Hanna, then adapted by me 😀 , some quantity are given in deciliters even if that’s not liquids, but that the way to count quantity in Sweden.

Start the oven at 250°C

150 gr of butter for the dough (+some for latter)
5 dl of milk
50 grammes of yeast (the cube one)
½ tsk of salt (2,5 ml)
1-1½ dl of sugar for the dough (+some for latter)
2 tsk of powder of cinnamon for the dough (+some for latter) (10ml)
About 1,3 liters of flour
2-3 eggs (to put on the dough before to put it on the oven)
Some pearl sugar for decoration (and the taste!)


Melt the butter and add the milk.
Wait that it goes to 37°C (use your feeling, if that burn, that’s too hot, otherwise, that’s too cold)
Add the mix to the yeast that you had cut by hand before.
Stir until the yeast has melted then add the salt and the sugar and finally the cinnamon (keep stirring of course!).
Add progressively the flour and when the dough is letting go off the bowls walls, it’s done! (it’s possible that you don’t need all the flour).

Wait 1h-1h30 with a tissue on it (until the dough it’s twice the original size).

Make a square of it (divide the dough in two parts, it’s easier)
Make some butter soft (take out the butter from the fridge when you start to make the dough, so it’s soft!) and put it on the dough.
Add the sugar all over the surface then the cinnamon.
Fold it into three layers (as a letter you put on a mail for example).

The cutting pattern explained with a pic.

Cut 2 cm strips, and in each strip cut on the middle for the 8/10th of the total length (that makes a pant shape).
Get the 2 extremities of each strip, twist its then make some kind of node (that’s not easy to explain, but that’s quite easy to do)
Place its on a oven plate with some oven paper and wait a little bit for make it twice bigger.
Use a pencil to put omelette’s eggs on the kanelbullar, then add the pearl of sugar.

Put your kanelbullar in the oven (on the middle) for 8 to 10 minutes.

Eat it when it’s still warm (but not hot) that’s even tastier!

Here is some pictures of the afternoon:

Ce weekend, Hanna m’a invité avec plusieurs amis à réaliser une des spécialités culinaires Suédoise: les kannelbullar. Ces petits pains à la cannelle sont souvent dégustés avec du café, à n’importe quelle heure de la journée. Il est possible d’en trouver partout en Suède (au bureau de presse, en pâtisserie, au café, en grandes surfaces etc.). Petite précision: on  dit un kanelbulle, des kanelbullar  😉 et dans certains cafés, vous pouvez demander un kaffebulle pour avoir le café et le kanelbulle (qui coûte généralement dans les 15-20kr soit 2,20€)

Ça a l'air bon hein!

 

Je vais vous donner la recette (traduite du suédois en anglais par Hanna, puis de l’anglais au français par moi 😀 , certaines quantités sont données en décilitres malgré le fait que ça ne soit pas des liquides, ne cherchez pas d’explications, il n’y en a pas! C’est leur manière à eux de mesurer les quantités)

Préchauffer le four 250°C

  • 150 grammes de beurre pour la pâte (+une certaine quantité pour plus tard)
  • 50 cl de lait
  • 50 grammes de levure de boulanger (celle en cube)
  • ½ tsk de sel (= 2,5 ml)
  • 1-1½ dl de sucre pour la pâte (+une certaine quantité pour plus tard)
  • 2 tsk de cannelle en poudre (= 10ml) pour la pâte (+une certaine quantité pour plus tard)
  • Environ 1,3 litres de farine
  • 2-3 œufs (pour étaler sur la pâte avant de passer au four)
  • Du sucre en perle pour la déco (et le goût!)

Faites fondre le beurre, ajoutez le lait. Attendez que le mélange atteigne 37°C (au feeling, si ça brule, c’est trop chaud, si c’est froid, et bien c’est trop froid) Ajoutez le mélange à la levure qui aura été préalablement mis en pièces à la main. Remuez jusqu’à ce que la levure soit complètement dissoute puis ajoutez le sel, le sucre puis la cannelle (tout en remuant bien sûr). Ajoutez progressivement la farine jusqu’a ce que la pâte se forme et ne s’accroche plus à la parois du récipient (il se peut que vous n’ayez pas besoin des 1,3 litres complets). Laisser reposer 1h-1h30 avec un tissu par dessus (la pâte doit faire environ 2 fois sa taille originale). Coupez la pâte en 2 pour plus de facilités, puis étalez la et faites un rectangle. Faites ramollir du beurre (ou sortez le lorsque vous commencez à préparer la pâte), puis étalez le sur la pâte. Saupoudrez du sucre sur toute la surface, puis de la cannelle. Pliez la pâte en 3 (un peu à la façon d’une lettre dans une enveloppe).

Le découpage en image

Coupez des bandes de 2 cm, dans chaque bande, coupez au milieu sur 8/10e de la longueur (ça fait une forme de pantalon avec 2 pattes de 1cm chacune). Attrapez chaque coté de chaque bande, et entortillez les, puis faites une sorte de nœud dedans (Pas évident à expliquer, mais assez facile en réalité) Déposez les résultats sur une plaque couverte de papier sulfurisé, et attendez un peu que ça continue de gonfler (2 fois sa taille originale). Utilisez un pinceau pour étaler les œufs battus en omelette sur les kanelbullar puis ajoutez du sucre en perle. Mettez vos Kanelbullar au four (au milieu) pendant 8 à 10 minutes Dégustez quand c’est tiède, c’est encore meilleur! Voici quelques photos de l’après-midi:

Fun fact in sweden: February 30thFun fact en Suède: Le 30 février

February 30th is actually is not on the current calendar, but it has already been used in Sweden for some particuliar events.

However, once in Sweden, there has been a February 30th!

Swedish calendar February 1712 (source:wiki)

The Swedish Empire (which included Finland at the time) planned to change from the Julian calendar to the Gregorian calendar beginning in 1700 by omitting leap days for the next 40 years. Although the leap day was omitted in February 1700, the Great Northern War began later that year, diverting the attention of the Swedes from their calendar so they did not omit leap days on the next two occasions, causing 1704 and 1708 to remain leap years.

To avoid confusion and further mistakes, the Julian calendar was restored when, in 1712, one extra leap day was added, thus giving that year a 30th of February. That date corresponded to February 29 in the Julian calendar and to March 11 in the Gregorian calendar. The Swedish changeover to the Gregorian calendar was finally accomplished in 1753 by omitting the last 11 days of February.

Le 30 février est un jour absent des calendriers actuellement en usage, mais qui a été utilisé par certains pays dans des circonstances particulières.
Le mois de février des calendriers grégorien et julien possède en effet 28 jours les années normales et 29 jours les années bissextiles.
Toutefois, au cours de l’histoire, à deux occasions en Union soviétique et une fois en Suède, il y eut un 30 février.

Swedish calendar February 1712 (source:wiki)

En 1699, la Suède décida de passer du calendrier julien au calendrier grégorien en omettant les jours intercalaires à partir de 1700 et ce pendant quarante ans (voir calendrier suédois). Donc l’année 1700 ne fut pas une année bissextile en Suède, mais contrairement au plan prévu, ce fut la seule année ainsi modifiée : 1704 et 1708 furent bissextiles. Pendant cette période, le calendrier suédois fut donc un jour en avance sur le calendrier julien mais toujours dix jours en retard sur le calendrier grégorien.

En 1711, il fut décidé de revenir au calendrier julien et pour ce faire d’ajouter deux jours intercalaires l’année suivante, 1712, au mois de février qui dura donc trente jours. Ce trentième jour du mois de février suédois de 1712 correspondit au 29 février du calendrier julien et au 11 mars du calendrier grégorien.
L’adoption définitive du calendrier grégorien en Suède eut lieu en 1753.

Source: Wikipédia