[1 year in Sweden]:Kanelbullar[1 an en Suède]:Kanelbullar

The last weekend, Hanna invited me with some friends to cook some Swedish culinary specialty: the kannelbullar.

Those small cinnamon bred are often enjoyed with coffee, whenever in the day. It’s possible to find some almost everywhere in Swden (press office, bakeries, every stores etc.)

Small reminder: we say one kanelbulle, and many kanelbullar  😉  and in some cafe, you can ask for a kaffebulle to get the coffee and the kanelbulle (which cost in general about 15-20kr ~ 2,20€)

Looks tasty!

 

Here is the recipe (translated from Swedish to English by Hanna, then adapted by me 😀 , some quantity are given in deciliters even if that’s not liquids, but that the way to count quantity in Sweden.

Start the oven at 250°C

150 gr of butter for the dough (+some for latter)
5 dl of milk
50 grammes of yeast (the cube one)
½ tsk of salt (2,5 ml)
1-1½ dl of sugar for the dough (+some for latter)
2 tsk of powder of cinnamon for the dough (+some for latter) (10ml)
About 1,3 liters of flour
2-3 eggs (to put on the dough before to put it on the oven)
Some pearl sugar for decoration (and the taste!)


Melt the butter and add the milk.
Wait that it goes to 37°C (use your feeling, if that burn, that’s too hot, otherwise, that’s too cold)
Add the mix to the yeast that you had cut by hand before.
Stir until the yeast has melted then add the salt and the sugar and finally the cinnamon (keep stirring of course!).
Add progressively the flour and when the dough is letting go off the bowls walls, it’s done! (it’s possible that you don’t need all the flour).

Wait 1h-1h30 with a tissue on it (until the dough it’s twice the original size).

Make a square of it (divide the dough in two parts, it’s easier)
Make some butter soft (take out the butter from the fridge when you start to make the dough, so it’s soft!) and put it on the dough.
Add the sugar all over the surface then the cinnamon.
Fold it into three layers (as a letter you put on a mail for example).

The cutting pattern explained with a pic.

Cut 2 cm strips, and in each strip cut on the middle for the 8/10th of the total length (that makes a pant shape).
Get the 2 extremities of each strip, twist its then make some kind of node (that’s not easy to explain, but that’s quite easy to do)
Place its on a oven plate with some oven paper and wait a little bit for make it twice bigger.
Use a pencil to put omelette’s eggs on the kanelbullar, then add the pearl of sugar.

Put your kanelbullar in the oven (on the middle) for 8 to 10 minutes.

Eat it when it’s still warm (but not hot) that’s even tastier!

Here is some pictures of the afternoon:

Ce weekend, Hanna m’a invité avec plusieurs amis à réaliser une des spécialités culinaires Suédoise: les kannelbullar. Ces petits pains à la cannelle sont souvent dégustés avec du café, à n’importe quelle heure de la journée. Il est possible d’en trouver partout en Suède (au bureau de presse, en pâtisserie, au café, en grandes surfaces etc.). Petite précision: on  dit un kanelbulle, des kanelbullar  😉 et dans certains cafés, vous pouvez demander un kaffebulle pour avoir le café et le kanelbulle (qui coûte généralement dans les 15-20kr soit 2,20€)

Ça a l'air bon hein!

 

Je vais vous donner la recette (traduite du suédois en anglais par Hanna, puis de l’anglais au français par moi 😀 , certaines quantités sont données en décilitres malgré le fait que ça ne soit pas des liquides, ne cherchez pas d’explications, il n’y en a pas! C’est leur manière à eux de mesurer les quantités)

Préchauffer le four 250°C

  • 150 grammes de beurre pour la pâte (+une certaine quantité pour plus tard)
  • 50 cl de lait
  • 50 grammes de levure de boulanger (celle en cube)
  • ½ tsk de sel (= 2,5 ml)
  • 1-1½ dl de sucre pour la pâte (+une certaine quantité pour plus tard)
  • 2 tsk de cannelle en poudre (= 10ml) pour la pâte (+une certaine quantité pour plus tard)
  • Environ 1,3 litres de farine
  • 2-3 œufs (pour étaler sur la pâte avant de passer au four)
  • Du sucre en perle pour la déco (et le goût!)

Faites fondre le beurre, ajoutez le lait. Attendez que le mélange atteigne 37°C (au feeling, si ça brule, c’est trop chaud, si c’est froid, et bien c’est trop froid) Ajoutez le mélange à la levure qui aura été préalablement mis en pièces à la main. Remuez jusqu’à ce que la levure soit complètement dissoute puis ajoutez le sel, le sucre puis la cannelle (tout en remuant bien sûr). Ajoutez progressivement la farine jusqu’a ce que la pâte se forme et ne s’accroche plus à la parois du récipient (il se peut que vous n’ayez pas besoin des 1,3 litres complets). Laisser reposer 1h-1h30 avec un tissu par dessus (la pâte doit faire environ 2 fois sa taille originale). Coupez la pâte en 2 pour plus de facilités, puis étalez la et faites un rectangle. Faites ramollir du beurre (ou sortez le lorsque vous commencez à préparer la pâte), puis étalez le sur la pâte. Saupoudrez du sucre sur toute la surface, puis de la cannelle. Pliez la pâte en 3 (un peu à la façon d’une lettre dans une enveloppe).

Le découpage en image

Coupez des bandes de 2 cm, dans chaque bande, coupez au milieu sur 8/10e de la longueur (ça fait une forme de pantalon avec 2 pattes de 1cm chacune). Attrapez chaque coté de chaque bande, et entortillez les, puis faites une sorte de nœud dedans (Pas évident à expliquer, mais assez facile en réalité) Déposez les résultats sur une plaque couverte de papier sulfurisé, et attendez un peu que ça continue de gonfler (2 fois sa taille originale). Utilisez un pinceau pour étaler les œufs battus en omelette sur les kanelbullar puis ajoutez du sucre en perle. Mettez vos Kanelbullar au four (au milieu) pendant 8 à 10 minutes Dégustez quand c’est tiède, c’est encore meilleur! Voici quelques photos de l’après-midi:

5 thoughts on “[1 year in Sweden]:Kanelbullar[1 an en Suède]:Kanelbullar

  1. les photos sont presque aussi belles que les photos de nos amis Claire. le commentaire me fait penser à : you put in the water….;-)
    On en a l’eau à la bouche et attendons ton exam de cuisine à ton retour.
    C’est quand que tu reviens ? ….
    On a faim !

  2. Le plus dur sera de faire le noeud.
    Maintenant tu ne pourras pas te défiler, à ta prochaine visite je veux gouter ces kanelbullar (fait maison, bien sûr)

  3. llllllllllllllllllllllooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooollllllllllllllllllllllllllllooooooooooooooooooooooooooooooooooollllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllooooooooooooooooooooooooooooooooooolllllllllllllllllllllllllllllllllloooooooooooooooooooooooooooooooooooollllllllllllllloooooooooooooooooooooooooooooooooollllllllllllllllllloooooooooooooooooooooooooooooooooooolllllllllllllllllllllllllllllllllllooooooooooooooooooooooooooooolllllllllooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooolllllllllllllllllllllllllllllllllloooooooooooooooooolllllllllllllllllllloooooooooooooooooooooooooooooolllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllloooooooooooooooooooooollllllllllllllllllllllllllllllllllllllllloooooooooooooooooooooooolllllll

Comments are closed.