New look on my laptopNouvelle interface

A small post, different as the other because it’s not about my Sweden trip but it’s about this thing because of some common people call me « geek »: Linux, particulary its graphical interface.

I just leave Gnome, too heavy, too much time to load and not exactly as I wanted, too much files on the desktop. So I installed OpenBox and I am glad!

I you would like try something more light (for performances or visual light) you could install OpenBox:

sudo apt-get install openbox obmenu obconf

After, it’s up to you to customise your workspace as you wish!

Here is the list of the softs I use with my new openbox desktop:

nitrogen for the wallpaper

– adeskbar for the dock (a python written dock really light and fast, easy to setup, without the eyecandy effects of cairo-dock or other in the same category)

tint2 for the systray and windows (customisable, lightweight: match exactly with Openbox)

conky everyone know this one 🙂 for the systems informations on the desktop

parcellite, paste manager (very usefull and smart if you enjoy the ctrl-c ctrl-v )

redshift, for your eyes, it adjusts the color temperature of your screen according to your surroundings.(thank’s Luc !)

Here is my autostart file that you could modify for your config!

My new interface

Un petit post différent des autres car celui-ci ne traite pas de la Suède mais d’un truc qui me vaut l’appelation de Geek par le commun des mortel: Linux et plus particulièrement l’interface graphique de celui-ci.

J’ai laissé tombé l’interface Gnome, trop longue à charger, trop lourde et pas exactement comme je voulais, trop de bazar sur le bureau. Je suis passé à OpenBox et je suis ravis!

Si vous aussi vous voulez passer à quelque chose de plus leger (par soucis de performances, ou de légerté visuelle) vous pouvez installer openbox:

sudo apt-get install openbox obmenu obconf

Après, libre a vous de personaliser votre environnement de travail avec ce que vous voulez!

Voici la liste des programmes que j’utilise avec mon openbox fraichement installé:

nitrogen pour le wallpaper

– adeskbar pour le dock (un dock écrit en python vraiment leger et rapide à mettre en place, sans tout les effets eyecandy de cairo-dock ou autres du genre)

tint2 pour la barre de notifications/fenêtres (personnalisable, léger et sobre: correspond parfaitement à l’esprit Openbox)

conky je dois vraiment le présenter celui-là? 🙂 pour afficher les infos sur le bureau

parcellite, un gestionnaire de presse papier (vraiment très pratique pour s’y retrouver lorsqu’on est adepte du ctrl-c ctrl-v )

redshift, pour que vos yeux vous remercient si vous bossez souvent et longtemps sur un écran! (merci Luc pour la découverte!)

Voici mon fichier autostart que vous pourrez, bien entendu modifier selon votre config!

Ma nouvelle interface

[1 an en Suède][Chapitre 5]: Linköping University


Présentation

Abrégée LiU, l’université de Linköping est une des 6 plus grande université de Suède! Créée en 1965, elle devient complètement autonome en 1975 et en 1996, un nouveau campus est ouvert: Norköpping, à environ 40 minutes de bus du campus principal. Ça représente en tout 25 000 étudiants en 2009.

14 départements d’études y sont enseignés et l’université bénéficie d’une très bonne réputation, particulièrement en médecine, ingénierie ainsi qu’en informatique.

L’université est découpé en plusieurs campus:

  • Valla: le campus principal qui se situe à environ 3km à l’ouest du centre de la ville
  • US : le campus « médecine » qui est situé au sud de la ville, mais beaucoup plus proche du centre que Valla et surtout plus proche de l’hôpital. (qui parle de cobayes? 🙂 )
  • Norköpping: le campus Science & Technology
Le batiment "Zenith" de l'université

Les traditions

Alors, j’ai pas tout compris à propos des traditions, mais les semaines d’intégration pour les étudiants Suédois sont particulièrement intenses et fun!

Peter nous à raconté qu’il était allé dans un des cours qu’il devait suivre (jusque là, rien d’anormal). Le prof était quelqu’un de très sévère et a commencé directement le cours sur des notions qu’aucun des étudiants n’avaient étudié auparavant, des formules incompréhensibles et à chaque question posé par les élèves complètement perdus le prof les interrompait pour dire: Pas de question!  Après 20min de cours, une personne arrive dans la salle avec des mauvaises nouvelles: les étudiants doivent suivre certains de leur cours à Uméa (800km au Nord), ils doivent se présenter dans une autre salle tout de suite… Forcément tous les élèves sont choqués!  En allant dans cette autre salle, il s’avère que sur toute la classe, seulement 3-4 élèves sont nouveau (les bernés) et les autres commencent à chanter une chanson du genre: « Ahahaha on vous a bien eu! »

  • Les Overall:

La tradition veut que les étudiants de l’université portent un overall lorsqu’ils vont aux différentes soirées, voire même au quotidien. Selon ce que l’on étudie, la couleur de l’overall change. Pour les étudiants internationaux, quelque soit le domaine d’études, l’overall est bleu. Les masters en physique sont noirs avec des lignes jaunes, les méchanos sont rouges et jaunes etc..

Le principe est ensuite de coller un « patch » pour chaque soirée étudiante que l’on fait, de le customiser en écrivant dessus son nom par exemple, ou même faire signer ses potes au marqueur.

Un point important est qu’il ne faut jamais, et ce en aucun cas, laver son overall! Certains sont vraiment dans un sale état, on y retrouve facilement les restes de précédentes fêtes…

En attendant que je reçoive le mien, voici quelques photos:

  • Les peintures sur le sol

Tout les ans, les étudiants peignent les logos de leur département dans lequel ils étudient sur la route menant à l’université depuis Ryd. Ça rend vraiment bien, et ça fait de la lecture quand tu arrives à vélo.

Une des nombreuses peintures que l'on retrouve sur la route menant à l'université

  • Les « bizutés »

Alors, la dessus, j’ai pas trop de détails non plus… je sais juste que les nouveaux sont sensés s’habiller bizarrement, en adoptant une démarche particulière. On voit vraiment de tout: des crocodiles aux aristocrates en passant par les samouraïs (c’est plutôt marrant d’en croiser quelques uns quand t’es au Lidl)

D'étranges personnages...
Une belle ribambelle de crocodiles

Herwig, l'homme mystère et moi posant avec des aristocrates lors d'une soirée au hg